Apprendre le chinois à des enfants

Il est connu qu’apprendre une langue étrangère est plus facile lorsque l’on s’y met tôt, car le mémoire joue un rôle fondateur pendant notre enfance et l’oreille à cet âge est plus sensible aux sons. Les petits enfants apprennent en jouant et n’ont pas peur de se tromper. Ils écoutent et répètent voilà pourquoi de nombreux parents inscrivent dès le plus jeune âge leurs enfants à des cours de chinois, qui est une langue visuelle et sonore. En effet à partir de deux ans, il est possible d’apprendre le chinois avec un professeur en commençant par des caractères simples. 

Mais surtout, le plus important est de capter l’attention du jeune enfant et éveiller sa curiosité pour la Chine en douceur.         

Comment faire ?

  • lui proposer des activités ludiques comme les jeux avec les animaux originaires de la chine tels que : le panda 熊猫 xióng māo , le tigre hǔ, le dragon lóng

  • lui faire écouter des chansons chinoises pour enfants

  • regarder avec lui des dessins animés chinois 动画片 dòng huà piān

  • l’initier à l’art de la calligraphie avec de l’encre de chine et l’utilisation des pinceaux

  • faire appel à un professeur particulier qui se déplacera à domicile pour mettre en confiance l’enfant.

Il ne faut pas hésiter à l’initier aux coutumes et aux histoires de la Chine ancienne, qui sont simples à comprendre et passionnantes, à l’instar des contes de fées occidentaux, il existe une grande part de merveilleux dans les légendes chinoises, des histoires de princesses, des animaux extraordinaires, ce qui aide à développer l’imaginaire de l’enfant.

C’est par le côté fantastique qu’ils découvriront progressivement une langue nouvelle, sa culture ainsi que sa beauté et auront l’envie d’apprendre la langue chinoise par eux-même.

Quelques caractères simples à lui apprendre :

Les chiffres de 0 à 10 :

  0 一 二 三 四 五 六 七 八 九 十

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

líng yī èr sān sì wǔ liù qī bā jiǔ shí

Soi-même et les autres :

je/moi = 我      tu/ toi= 你   il = 他   elle = 她    nous = 我们    vous = 你们    ils = 他们    elles = 她们

L’environnement :

le ciel = tiān    la lune = 月 yuè

voir aussi: http://www.chinedesenfants.org/

wp_link_pages(array('before' => '')); ?>
edit_post_link(__('Edit', 'responsive')); ?>
Les différences entre le cantonais et le mandarin

Par extension, apprendre le chinois signifie apprendre le mandarin, car la majorité des chinois parlent le mandarin ( 汉语hànyǔ ) en Chine continentale. Il existe cependant à l’intérieur du pays 56 minorités ethniques et tout autant de dialectes différents propres à chacun.

Parmis eux, le cantonais parlé par près de 77 millions de personnes dans le monde et considéré comme le premier dialecte asiatique le plus parlé à l’étranger.

Pour autant contrairement au mandarin, le cantonais est plus complexe à apprendre dans la mesure où il possède 9 tons de prononciation et des caractères traditionnels.

Aussi, il se distingue du mandarin par le fait que l’on considère le cantonais d’avantage comme une langue orale qu’une langue écrite.

Principalement parlée dans les régions du Sud de l’Asie comme la province du Guangdong et du Guangxi elle est devenue la langue officielle d’Hong Kong et Macao, régions administratives spéciales de la république populaire de Chine.

  • Principales différences

 

Certains sinogrammes cantonais sont inconnus en mandarin, c’est-à-dire que le caractère existe à l’écrit mais qu’il est imprononcable à l’oral.

C’est le cas de que l’on prononcera -keoi- en cantonais mais qui sera remplacé par -tā- en mandarin, qui signie «il»

Exemples de sinogrammes cantonais imprononçable en mandarin :

  • ( mou ) remplacé en mandarin par 没有méi yǒu)
  • ( jo ) remplacé en mandarin par ( le )
  • 而家 ( yi ca ) remplacé en mandarin par 現在 ( xiàn zài )
  • 點解 ( tim cai ) remplacé par le mandarin par 為什麼 ( wèi shén me )

Certaines expressions sont également proprement cantonaise. Les chinois parlant mandarin peuvent comprendre l’expression mais ne l’utiliseront jamais, c’est pourquoi les traduire entraine parfois des malentendus :

  • 出貓chū māo littéralement sortir et chat signifie tricher, mais sont équivalent mandarin est

作弊 zuò bì

  • 老豆lǎo dòu littéralement vieux haricot signifie père mais sont équivalent mandarin est 父亲fùqīn
  • 牛一niú yī littéralement traduit par premier boeuf signifie anniversaire 生日 shēng rì

Lexique :

Cantonais : 粤语  yuè yǔ

Guangdong : 广东 Guǎngdōng

Guangxi : 广西 Guǎngxī

Hong Kong : 香港 Xiānggǎng en mandarin ; Hēunggóng en cantonais

Macao : 澳門 àomén en cantonais : oumun

Minorités ethniques : 少数民族 shǎo shù mín zú

td10
Le cinéma en Chine

Les chinois sont fan de cinéma.

La chine s’est ouverte à la culture du cinéma assez tôt, dès le début du XX’ siècle. Héritier le l’opéra chinois, les premières salles de cinéma sont ouvertes à Shanghai (上海) qui devient alors la première ville asiatique à s’intéresser à cet art et à le diffuser massivement. Ensuite ce sera au tour de Taiwan puis Hong Kong de s’initier au 7ème art.

D’abord, ce loisir était réservé à la classe aisée et cultivée de la Chine continentale car la plupart des cinémas diffusaient des films étrangers en anglais, il fallait donc déjà connaitre et comprendre cette langue. Ensuite, la pratique s’est démocratisée et répendue à l’ensemble des catégories et des villes asiatiques

Influence occidentale

De nos jours, les films chinois s’exportent de mieux en mieux à l’étranger car ils se sont adaptés à un public occidental tout en cultivant les deux principaux thèmes du cinéma chinois :

- La chine ancienne et ses Dynasties royales

- Les arts martiaux ( 武俠片 wǔ xiá piàn ) 

 Ce succès s’explique aussi par une réelle volonté d’apprendre à connaitre la chine, son histoire et sa culture à travers ses films.

En effet, le cinéma chinois a toujours été un support de communication efficace pour sensibiliser la population. Les réalisateurs mettaient en scène les inégalités sociales et dénonçaient le parti communiste à travers le cinéma d’auteur, qui oeuvrait pour une plus grande liberté d’expression étant donné qu’il se voyaient souvent confronter à la censure notamment durant la révolution culturelle ( 无产阶级文化大革命 : wúchǎn jiējí wénhuà dàgémìng ) de 1966. 

  • Les films ayant obtenus le plus de succès auprès d’un public étranger :

- « Adieu ma concubine » (霸王別姬, Bàwáng biéjī ) prix de la Palme d’or à Canne en 1992

- « Tigre et Dragon » (臥虎藏龍, Wò Hǔ Cáng Lóng) ayant obtenu 4 Oscars en 2001

- « Le secret des Poignards Volants » (十面埋伏, shí miàn mái fú)

  • Les acteurs chinois connus à l’étranger :

    - Bruce Lee李小龙 Lǐ Xiǎolóng, premier acteur à avoir popularisé les arts martiaux

    - Jackie Chan ( 成龙 Chéng Lóng ) connu pour ses films de Kong Fu éponymes

    - Michelle Yeoh (杨紫琼, Yeoh Choo Kheng) actrice et réalisatrice.

    -Lucy Liu (劉玉玲, Liú Yùlíng) connue pour son rôle dans la trilogie Charlie’s Angel

    -Zhang Ziyi (章子怡, Zhāng Zǐyi) actrice et mannequin

Actuellement le festival de Cannes présente un film chinois en compétition : Tian Zhu Dinh du réalisateur Jia zhangke (贾樟柯)

    Bruce LEE

     Michelle YEOH        Zhang ZIYI

wp_link_pages(array('before' => '')); ?>
edit_post_link(__('Edit', 'responsive')); ?>