Notice: Trying to get property of non-object in /home/chinesei/www/wp-content/themes/responsive_final/single-aujdlachine.php on line 39
L’enseignement du chinois mandarin en France

APPRENDRE LE CHINOIS

L’élargissement et l’utilisation de la langue chinoise affectent le monde entier. Ce langage a pris une grande place dans les grands pays comme la France. Actuellement, l’enseignement du chinois mandarin est en plein essor dans les établissements scolaires en France, dans les instituts, les grandes écoles et les universités. Ce taux d’accroissement d’apprentis est justifié par l’augmentation des candidats qui participent à l’examen chinois, comme en HSK, et BCT, ou en YCT.

L’enseignement du chinois mandarin pour une forte personnalité

Être au courant de la modernisation ou appartenir dans un nouveau monde, c’est le rêve de tous. Les jeunes de nos jours saisissent que pour faire partie d’un monde plus modernisé, il ne faut pas nier l’apprentissage du chinois mandarin. Si le chinois est alignée langue vivante 3 dans les années 80 ou encore une langue facultative, il est désormais devenu la première langue vivante à apprendre ou la deuxième de nos jours. C’est pour cette raison qu’en France, le chinois figure dans le milieu pédagogique des jeunes élèves. Au lycée, en commençant l’étude en classe de seconde avec l’acquisition des bases essentielles permettant une capacité de pouvoir parler et écrire de manière simple avec une vitesse encore plus lente suite à la possession de 800 caractères et mots, il est évident que les lycéens possèdent une forte connaissance en classe de terminale en passant l’examen baccalauréat avec langue vivante chinoise. On peut classer ses élèves bilingues en sortant du lycée car avec trois années d’études, c’est déjà une large compréhension.

L’enseignement du chinois mandarin pour un excellent avenir

Si on envisage de faire une carrière en Asie ou travailler dans un cadre commercial international, il est important de savoir parler le chinois. L’aptitude en ce langage est un grand atout professionnel vu l’élargissement du monde asiatique dans notre planète. En France, leurs futures générations ne sont pas en retard par rapport aux autres pays. L’enseignement du chinois mandarin entre dans les langues vivantes à enseigner, et on recense un nombre élevé de participants depuis les collèges jusqu’aux universités. Pour un financement intellectuel plus productif, on arrive même à distinguer l’initiation du chinois dans les écoles primaires des nombreuses régions françaises. De plus, pour aider les intéressés à s’intégrer facilement dans l’environnement chinois, des associations sont créées pour travailler dans le développement des opérations liées à la collaboration culturelle et éducative de la Chine. Tous ses gestes permettent à la langue chinoise d’être arrangée dans la cinquième langue enseignée dans les établissements.

SOURCES

http://studymorechinese.com/profiles/blogs/the-value-of-learning-chinese-and-english-languages

http://chinesewithmike.com/about-chinese-with-mike

 

Mots de vocabulaire chinois HSK

APPRENDRE LE CHINOIS

Les mots de vocabulaire chinois sont caractérisés par une méthode d’apprentissage qui dépend de plusieurs circonstances, avec une valorisation de la langue chinoise, selon le niveau de l’apprenant. Ils nécessitent un niveau d’apprentissage à gérer et surtout à passer car le HSK est un certificat de valeur internationale qui possède son importance dans le domaine de l’étude. En effet, seuls ceux qui ont des connaissances de la langue chinoise peuvent s’approprier ce certificat, et l’exigence est de favoriser un certain niveau de la langue avant de pouvoir intégrer le HSK. Les mots de vocabulaire au HSK possèdent un nombre déjà inclus dans le programme à assimiler, et convient à tout apprenant qui possède une forte volonté d’apprendre, vu que l’apprentissage de la langue chinoise générale reste déjà difficile à comprendre.

— Caractéristiques du  vocabulaire chinois au HSK

Le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est un certificat démontrant la valeur de l’apprenant, mais exige un haut niveau de compréhension de la langue chinoise générale. Nous savons que les mots de vocabulaire chinois sont tirés d’un langage courant, mais au HSK, le niveau de connaissances des mots de vocabulaire est plus élevé. Il sera nécessaire de parfaire l’assimilation générale avant d’intégrer une assimilation particulière. Les mots de vocabulaire au HSK sont déterminés par un programme que l’apprenant doit assurer, surtout qu’il aura l’obligation de connaître dans une perfection assurée, car il doit assumer son apprentissage avant de pouvoir passer à un niveau plus élevé du HSK. Les mots de vocabulaire chinois au HSK sont  déterminés comme suit :

. Le HSK1 qui comprend 150 mots de vocabulaire et implique des applications écrites sur la compréhension et l’expression des mots.

. Le HSK 2 avec 300 mots de vocabulaire, incluant des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 3  incluant 600 mots de vocabulaire chinois à travers des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

Le HSK4  comprenant 1200 mots de vocabulaire chinois, il comprend  des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 5 avec 2400 mots de vocabulaire chinois, intégrant  des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 6 qui sera le niveau final qui doit assurer 5000 mots de vocabulaire chinois, en oral comme en écrit.

.  SOURCES

http://www.chine-informations.com/forum/learn-chinese-gratuit-appel-aux-bloggeurs_2855.html

http://www.echinacities.com/expat-corner/Where-to-Learn-Chinese-University-vs-Private-Language-Center