Peut-on réussir au niveau 6 ?

APPRENDRE LE CHINOIS

 

Le niveau 6 est la deuxième partie du stade avancé. Plus connu en tant que dernier stade du langage chinois mandarin, le niveau 6 est le tout dernier passage en salle pour les apprenants en langue. En effet, ce dernier stade ouvre à l’obtention du certificat officiel, le HSK 6, dernier diplôme et diplôme de renommée à travers le monde entier ; par ailleurs, sachons qu’avant d’être arrivé à ce stade, un apprenant doit être passé à travers les 5 précédents niveaux qui auront été :

  • Le niveau 1, première partie du stade débutant, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 1, premier diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 2, seconde partie du stade débutant, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 2, deuxième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 3, première partie du stade moyen, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 3, troisième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 4, seconde partie du stade moyen, également connu comme niveau ouvrant officiellement au  HSK 4, quatrième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 5, première partie du stade avancé, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 5, cinquième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 6, seconde partie du stade avancé, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 6, sixième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin

Ces six niveaux sont alors obligatoires pour pouvoir passer le test de la maitrise orale et écrite de la langue chinoise mandarin. Heureusement, il n’existe aucune limite d’âge pour le programme général en langue chinoise mandarin.  Par ailleurs, le programme avancé ou professionnel  pourra avoir certaines restrictions. Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne le niveau 6, sachons que chaque apprenant doit pouvoir posséder le diplôme officiel du HSK 6 s’il s’en donne les moyens. Qui plus est, les professeurs qualifiés pour enseigner le langage chinois mandarin sont très entrainés et peuvent offrir le meilleur d’eux-mêmes. Ces derniers pourront également donner à l’apprenant les qualités nécessaires pour réussir chaque test ou examen définit par l’Etat. Aussi, vers la fin des cycles, l’apprenant en question pourra utiliser convenablement plus de 5000 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin, incluant les modes théoriques et pratiques de la langue chinoise mandarin. Obtenir le HSK 6 reste alors toujours possible à celui qui veut !

 

Le programme du chinois mandarin depuis le niveau débutant

APPRENDRE LE CHINOIS

 

Le niveau 2 de la langue chinoise mandarin est un niveau de validation des acquis avant le passage au stade moyen ou cycle intermédiaire. Le niveau débutant est, en rappel, composé de deux niveaux :

  • Le niveau 1 du chinois mandarin, première partie du stade débutant
  • Le niveau 2 du chinois mandarin, deuxième partie du stade débutant

Avant le passage vers les niveaux suivants, un apprenant en la langue, doit obtenir les différents diplômes issus qui sont :

  • Le HSK 1 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 1
  • Le HSK 2 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 2

Par la suite, l’apprenant pourra poursuivre ses études en passant par :

  • Le niveau 3 du chinois mandarin, première partie du stade moyen
  • Le niveau 4 du chinois mandarin, deuxièle partie du stade moyen
  • Le niveau 5 du chinois mandarin, première partie du stade avancé
  • Le niveau 6 du chinois mandarin, deuxièle partie du stade avancé

Et ainsi s’octroyer les divers diplomes étant ;

  • Le HSK 3 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 3
  • Le HSK 4 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 4
  • Le HSK 5 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 5
  • Le HSK 6 dévellopé par Hanyu Shuippin Kaoshi 6

En ce qui concerne le chinois mandarin des affaires option débutante, le programme sera le même mais la différence se fera découvrir par rapport aux mots de vocabulaires et dessins de caractères appris. Les apprenants auront alors droit à un vocabulaire nouveau et suivant l’évolution, par rapport au secteur qu’il choisit. En gros, le nombre de ces mots ne changera pas, mais le contenu sera différent. L’apprenant connaitra alors :

  • Entre 120 et 250 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 1
  • Entre 500 et 1200 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 2
  • Entre 1200 et 2500 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 3
  • Entre 2500 et 3200 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 4
  • Entre 3500 et 4000 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 5
  • Entre 4000 et 5000 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin au niveau 6

Le niveau 2 du chinois mandarin débutant est considéré comme important car il finalise les bases acquises depuis le niveau 1 de la langue chinoise, que ce soit dans le domaine général ou le domaine professionnel.

Comment sont définis les professeurs de langue chinoise ?

APPRENDRE LE CHINOIS

 

Les professeurs de langue chinoise mandarin sont réputés être de très bons guides dans la découverte linguistique et culturelle de la Chine. Etant eux-mêmes des habitants de la Chine, ou bien des natifs de la Chine, ils se doivent de démarquer le pays par l’excellence et le professionnalisme de ces derniers par rapport à leurs œuvres. Et bien sûr, en parlant d’œuvres, nous évoquons le travail qu’ils occupent étant professeurs de chinois mandarin.  Le chinois mandarin étant une matière très importante, mérite d’être induit aux apprenants en toute discipline. Les valeurs de la Chine, ses richesses et surtout sa culture seront alors mis en exergue et les professeurs de chinois mandarin devront assurer la bonne transmission des acquis. La plupart du temps, en tout cas, les apprenants en langue chinoise sont considérés comme les meilleurs élèves du monde, mais en effet, il s’agit de la qualité de l’enseignement qui produit un effet positif sur les  apprentis, et sur les résultats, c’est-à-dire qu’il s’agit des compétences du professeur rendant les élèves  altruistes.

Sachons tout d’abord qu’un professeur de chinois mandarin est un expert dans le domaine et il n’aura été choisi ou désigné comme exerçant sa profession s’il n’a pas été certifié par le Ministère de l’Education Nationale. En effet, un professeur de chinois doit être approuvé par la Chine et donc doit suivre un parcours plutôt rude avant de se considérer professionnel dans le domaine. Par ailleurs, en plus du domaine général, les instructeurs peuvent à eux-mêmes suivre un programme plus complexe lié à sa spécialité, à sa particularité. Ce point est aléatoire, mais avec plus de connaissances, un professeur de chinois mandarin pourra mieux se faire remarquer, tout autant qu’il pourra allonger ses heures de travail selon la demande flagrante qui lui sera demandée par la suite. Le chinois mandarin fait partie de l’avenir, et pour cela, de plus en plus de secteurs seront touchés par le langage chinois mandarin. Quoi qu’il en soit, un professeur expérimenté sera toujours demandé, et avec l’essor actuel de la Chine, ces instituteurs auront du pain sur la planche.  Pour les années à venir, les professeurs de chinois mandarin sont alors en sécurité par rapport à leurs travaux. Qui plus est, les domaines sont nombreux et les apprenants se multiplient chaque année. Par contre, les enseignants, les guides pédagogiques, le corps instructeur devra se mettre répétitivement à jour car nous savons que la technologie évolue, tout comme les informations, qu’importe soit le cadre. Par ailleurs, ils resteront de très bons éducateurs, prêts  à fournir beaucoup d’efforts pour l’excellence des étudiants.