Le langage chinois en tête de liste au baccalauréat

APPRENDRE LE CHINOIS

 

La première langue vivante aux épreuves du baccalauréat est la toute première matière littéraire choisie par l’étudiant. Cet étudiant aura alors déterminé trois choix de langue, donnés obligatoirement  ou aléatoirement par l’établissement dans lequel il est. Bon nombre du choix de ces langues se base sur les langues connues de tous, à savoir l’anglais par exemple, le français ou le japonais. Certaines fois, à moins qu’il ne s’agisse du pays concerné, les établissements choisissent le russe, le portugais ou l’italien. Actuellement, toutes les tendances se tournent vers le chinois mandarin. Ce choix a été fait à partir du moment où l pays chinois fut une puissance et a pu démontrer ses pouvoir sur le monde, et surtout sur le contexte socio-économique et culturel. Très liée à l’éducation, la santé, les sports, l’environnement, le budget planétaire, la Chine infiltre la presque totalité des spécialités et domaines de la vie sociale ou professionnelle et ce point a engendre une ruée vers le langage pour une découverte plus poussée de la Chine et ses richesses.  De nos jours, des séances de cours sont alors donnés aux intéressés, et nous pouvons retrouver de nombreux établissements de qualité comme Chinese Institute donner les informations nécessaires pour l’utilisation du langage chinois et la connaissance du pays dans ses moindres détails. Les secrets de la Chine divulguées à tous, le public peut entrer en contact avec le pays s’il le désire et affirmer sa personnalité à travers sa maitrise linguistique.

Dans certains pays du monde, la langue chinoise mandarin est choisie comme première langue vivante. Située en première position, ce choix est opté par bon nombre d’élève de la classe secondaire. En effet, cette matière est subjectivement celle la mieux instruite et de loin la plus divertissante de toutes car le programme intègre la découverte du pays chinois. Avec des supports de documents intéressants, des matériels innovants et des professeurs qualifiés dans le domaine, les apprenants ne peuvent être que motivés par toute cette découverte.  En tout cas, au baccalauréat, le chinois mandarin est l’une des matières qui puissent sauver les notes et donc la moyenne générale de l’étudiant. Le choix du chinois mandarin en tant que première langue vivante est un très bon investissement pour l’étudiant en question. Grace à cette filière, l’élève pourra  certainement réussir ses examens et ouvrir les portes de son avenir aux entités chinoises, qui  elles, auront le plaisir d’accueillir ce nouveau bachelier porteur de projet.

Finir ses études en langue chinoise mandarin au niveau 6

 

APPRENDRE LE CHINOIS

Le diplôme du HSK 6 est le tout dernier diplôme  à posséder dans l’apprentissage de la langue chinoise mandarin. Par ailleurs, un apprenant entrainé dans la langue et appliqué selon les règles strictes du chinois mandarin doit passer par les 5 niveaux qui sont :

  • Le niveau 1 ou première partie du stade débutant
  • Le niveau 2 ou deuxième partie du stade débutant
  • Le niveau 3 ou première partie du stade moyen
  • Le niveau 4 ou deuxième partie du stade moyen
  • Le niveau 5 ou première partie du stade avancé

Sinon dans chaque apprentissage, un apprenant doit :

  • Apprendre 120 mots de vocabulaires et dessins de caractères chinois mandarin dans la première partie du stade débutant
  • Apprendre 300 mots de vocabulaires et dessins de caractères chinois mandarin dans la deuxième partie du stade débutant
  • Apprendre 1200 mots de vocabulaires et dessins de caractères chinois mandarin dans la première partie du stade moyen
  • Apprendre 3000 mots de vocabulaires et dessins de caractères chinois mandarin dans la deuxième partie du stade moyen
  • Apprendre 4000 mots de vocabulaires et dessins de caractères chinois mandarin dans la première partie du stade avancé

Puis, seront enfin délivrés les différents diplômes de la langue chinoise qui sont :

  • Le HSK 1 donné en guise de certification du niveau 1
  • Le HSK 2 donné en guise de certification du niveau 2
  • Le HSK 3 donné en guise de certification du niveau 3
  • Le HSK 4 donné en guise de certification du niveau 4
  • Le HSK 5 donné en guise de certification du niveau 5

Le niveau 6 appelé  deuxième partie du niveau avancé, dernière partie du cycle d’apprentissage de la langue chinoise mandarin va alors délivrer le diplôme officiel qui est le HSK 6, le diplôme qui confirme les connaissances d’un apprenant en la langue. A travers ce dernier niveau, un apprenant a droit à la connaissance de plus de 5000 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin. L’apprentissage de la langue sera entièrement complet si l’apprenant est lié à un professeur expérimenté dans le domaine.  Ces derniers ne seront malheureusement trouvés dans les établissements de renommées. Ces experts étant des natifs de la Chine, permettront une perfection dans l’usage oral et écrit de la langue. Seul ces derniers pourront offrir des connaissances complètes et enrichissantes, des documents avancés et modernes suivant l’évolution.

Peut-on réussir au niveau 6 ?

APPRENDRE LE CHINOIS

 

Le niveau 6 est la deuxième partie du stade avancé. Plus connu en tant que dernier stade du langage chinois mandarin, le niveau 6 est le tout dernier passage en salle pour les apprenants en langue. En effet, ce dernier stade ouvre à l’obtention du certificat officiel, le HSK 6, dernier diplôme et diplôme de renommée à travers le monde entier ; par ailleurs, sachons qu’avant d’être arrivé à ce stade, un apprenant doit être passé à travers les 5 précédents niveaux qui auront été :

  • Le niveau 1, première partie du stade débutant, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 1, premier diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 2, seconde partie du stade débutant, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 2, deuxième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 3, première partie du stade moyen, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 3, troisième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 4, seconde partie du stade moyen, également connu comme niveau ouvrant officiellement au  HSK 4, quatrième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 5, première partie du stade avancé, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 5, cinquième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin
  • Le niveau 6, seconde partie du stade avancé, également connu comme niveau ouvrant officiellement au HSK 6, sixième diplôme donné à l’apprenant en langue chinoise mandarin

Ces six niveaux sont alors obligatoires pour pouvoir passer le test de la maitrise orale et écrite de la langue chinoise mandarin. Heureusement, il n’existe aucune limite d’âge pour le programme général en langue chinoise mandarin.  Par ailleurs, le programme avancé ou professionnel  pourra avoir certaines restrictions. Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne le niveau 6, sachons que chaque apprenant doit pouvoir posséder le diplôme officiel du HSK 6 s’il s’en donne les moyens. Qui plus est, les professeurs qualifiés pour enseigner le langage chinois mandarin sont très entrainés et peuvent offrir le meilleur d’eux-mêmes. Ces derniers pourront également donner à l’apprenant les qualités nécessaires pour réussir chaque test ou examen définit par l’Etat. Aussi, vers la fin des cycles, l’apprenant en question pourra utiliser convenablement plus de 5000 mots de vocabulaires et caractères chinois mandarin, incluant les modes théoriques et pratiques de la langue chinoise mandarin. Obtenir le HSK 6 reste alors toujours possible à celui qui veut !