Apprendre le chinois: tout comprendre mais avoir des difficultés à parler

APPRENDRE LE CHINOIS

Quand on apprend une langue, il est possible que l’on ne maîtrise pas tout ce qui concerne la langue. On peut bien parler la langue mais en ayant des difficultés à écrire, on peut aussi être doué à l’écoute mais quand il s’agit de parler, on bloque. C’est tout à fait normal, mais c’est un problème auquel on peut remédier.

Ce n’est qu’un malentendu

Plusieurs personnes apprenant le chinois prennent mal le fait qu’ils comprennent la langue à l’écoute mais a du mal à s’exprimer correctement. Ils croient qu’une bonne compréhension devrait bien un jour finir par se transformer en une maîtrise active de la langue. Malheureusement c’est loin d’être aussi simple. Ils attendent en vain « l’étincelle », et puis ne voyant rien venir, finissent par se dire qu’ils sont nuls ou que la langue est trop dure.

Mais comment cela se passe-t-il ?

Plusieurs compétences sont mises en jeu pour la maîtrise d’une langue:

  • les compétences actives: l’expression écrite et orale
  • les compétences passives: la compréhension écrite et orale

Ces compétences sont naturellement liées, mais il y a ce qu’on appelle un effet « sablier ». Les compétences passives étant dans le haut du sablier, s’écoulent avec le temps vers le bas du sablier (les compétences actives). Nous savons que le sable dans le sablier s’écoule très lentement. Sans effort volontaire de notre part, les compétences actives vont se retrouver sérieusement à la traîne pour un bon moment. Cela explique donc le fait qu’on puisse être capable de comprendre énormément sans parvenir à s’exprimer avec aisance.

Comment faire ? Comment y remédier ?

Les langues sont souvent prises pour des sujets scolaires comme les maths ou l’histoire, parce que c’est la seule expérience qu’on en a. Les langues sont plutôt comme le vélo. On apprend à faire du vélo, en faisant du vélo, et non en lisant « Le vélo pour les nuls » ou un traité de physique des forces. La théorie c’est bien gentil mais rien ne vaut la pratique!

Comme pour la cuisine, même avec la recette sous les yeux, si tu ne fais jamais la cuisine, les premières fois tu vas avoir du mal à t’organiser aux fourneaux. Il n’y a pas de secrets, pour parler avec aisance il faut donc parler, parler et encore parler !

Sources:

http://www.learnalanguage.com/learn-chinese/

http://forum.china.org.cn/forumdisplay.php?fid=159

 

 

 

Cours de langue chinoise lycée

APPRENDRE LE CHINOIS

Le chinois au lycée, ca s’apprend !

Prendre des cours est devenu une réelle source de satisfaction chez jeunes ; ils  ont en effet besoin de se perfectionner afin de ne rien laisser au hasard c’est-à-dire fausser  ses connaissances vers de fausses qui réduiraient ses chances de réussite plus tard. Pour parfaire ses acquis, l’enfant ou l’adolescent prend donc des cours afin d’améliorer  ses capacités, et surtout de vérifier s’il a tout bien appris, et que les erreurs ne seront pas à refaire.

La prise de cours se retrouve dans tous les domaines, c’est-à-dire dans n’importe quel secteur, mais surtout par rapport à tout ce qui est études. Dans l’enseignement général, apprendre les langues fait partie des choses à faire. Dans les écoles, les langues deviennent de plus en plus apprises et de plus en plus appliquées. Par rapport à cela, de nombreuses personnes optent pour les cours afin de mieux les comprendre et mieux les assimiler ; sinon, elles les prennent car elles n’ont pas tout à fait compris le mécanisme de la langue. L’une des langues les plus étudiées sont le chinois mandarin. Le chinois est une langue très difficile à assimiler si la concentration n’est pas, ou si les explications sont moindres. Les problèmes d’apprentissage de cette langue ne proviennent que des élèves, soit des professeurs eux-mêmes. Il n’est donc pas rare de trouver un élève en recherche de cours pour mieux comprendre et utiliser la langue convenablement.  Au lycée, le chinois s’apprend  déjà, néanmoins, ceux ou celles qui l’apprennent n’ont pas tous le même niveau et ont chacun leurs façon de prendre les choses donc d’interpréter. Par rapport à cela, de nombreuses théories restent fausses, jusqu’à ce que viennent les secours, c’et à dire les cours. De nombreux établissements ont ouverts leurs portes pour le seul fait de donner des cours de langue chinoise, mais toutes les écoles n’assurent pas forcément le succès. Heureusement, nous avons pu retrouver une école, un établissement digne de lui et qui offre les meilleurs services en ce qui concerne l’enseignement du chinois mandarin.  Chinese Institute est un établissement reconnu pour ses capacités d’offrir le meilleur de l’apprentissage du chinois. Pour les lycéens en difficultés, ils ont créé un cours spécial lycée, qui permettra de remettre tous les élèves à niveaux, mais aussi de les aider à avancer plus loin et à approfondir la matière dans le but d’en savoir plus pour mieux en tirer profit dans l’avenir.

Sources:

http://livemocha.com/pages/languages/learn-mandarin-chinese/

http://forum.china.org.cn/forumdisplay.php?fid=159

 

 

 

 

 

 

 

 

Apprendre le Chinois à Paris

APPRENDRE LE CHINOIS

Pour être à l’aise dans une langue il faut tout simplement l’utiliser de manière active le plus rapidement possible. Lisez et écoutez le dialogue un certain nombre de fois (comme d’habitude) mais cette fois-ci au lieu de pavezser simplement à la leçon suivante, prenez le temps de faire des flavezh cards (avec Anki par exemple) dans le sens français.

Pourquoi devoir utiliser une méthode ?

Cela va vous permettre d’apprendre facilement des phrases et de les réviser en plus pile au bon moment. Dans 2-3 mois vous connaitrez par coeur des dizaines (voire des centaines) de phrases qui constitueront un stock que vous allez pouvoir réutiliser tel quel ou simplement en remplaçant certains mots. L’avantage c’est que vous n’aurez plus du tout à penser à la grammaire puisque ces phrases vont vous en donner une compréhension intuitive (comme chez les enfants).

Un monologue s’impose

Il a été vérifié qu’il fallait se parler quotidiennement tout seul sous la douche. Ça peut paraitre saugrenu mais utile et efficace. Il est aussi nécessaire de s’entrainer tous les jours à traduire du français vers le chinois (à voix haute ou dans votre tête). Quand vous dites que vous intellectualisez trop, vous avez tout avez fait raison. En fait vous avez toute cette connaissance théorique et c’est ça qui vous bloque.

Que faire ?

Pour commencer il est fortement conseiller, d’abord de vous prendre les cours en chinois et d’appliquer les mêmes conseils. Apprendre des phrases va vous permettre de mettre le cerveau sur off, vous n’aurez plus besoin de penser aux cas. Ensuite de vous inscrire dans un groupe de langue pour parler chinois avec de vrais chinois. Puis de lire de temps en temps de manière « active », c’est à dire en faisant attention aux structures pour encore mieux vous en imprégner. Et finalement de bosser un peu tous les jours.

Allez-y !

Vous êtes bien meilleur que vous ne le croyez, il faut juste apprendre à lâcher prise. C’est un peu comme la première fois que vous avez essayé de taper au clavier d’ordinateur sans regarder les touches. 9 fois sur 10 c’était la bonne lettre qui sortait. Essayez simplement de parler sans y réfléchir, à l’instinct. Parfois ça sera faux, mais comme vous connaissez les règles, vous savez vous corriger tout seul dans ta tête et votre cerveau enregistrera la modification pour la prochaine fois.

 

Sources:

http://forum.china.org.cn/forumdisplay.php?fid=159

 http://english.cntv.cn/learnchinese/