Caractères chinoises HSK3

APPRENDRE LE CHINOIS

Le HSK 3, la troisième étape

Le niveau 3 du HSK  est un niveau intermédiaire, qui démontre le niveau de l’apprenant, afin de donner une évaluation de ses connaissances. Cet apprenant aura suivi plusieurs cours de langues chinoise pour permettre  d’accéder à un résultat facile du HSK durant les études, et à l’obtention d’une bonne base selon laquelle l’apprenant démontrera ses capacités et ses faiblesses. Nous comptons 600 caractères chinois pour le niveau 3 du  HSK, qui concernent toujours les habitudes quotidiennes, en langue parlée comme en langue écrite, en incorporant les façons usuelles d’élocution. Les règles de grammaire sont un peu plus profondes et précis, et les mots de vocabulaire sont associés aux caractères chinois de ce niveau 3. Le mode d’apprentissage de ces caractères est divisé en 4 parties bien distinctes, où les 150 premiers caractères, les difficultés d’apprentissage se montrent plus importantes jusqu’à en arriver aux 600. Dans ce niveau 3 du HSK, il existe  3 sortes d’enseignement qui mettent à terme une bonne étude de la langue chinoise. il faudra commencer par la  lecture, ensuite vient la compréhension, et finalement une grande facilité d’élocution qui permet à l’apprenant de communiquer avec des chinois ou des gens qui  pratiquent la langue chinoise comme une langue maternelle. Les caractères chinois du niveau 3 comptent plusieurs façons d’assimiler la généralité de la langue chinoise, se qui permet à l’apprenant d’user de plusieurs exercices pratiques ou oraux, qui rentrent dans le programme du HSK 3. L’apprenant est donc capable de beaucoup travailler et d’assimiler le contenu du programme HSK 3, mais il assimilera tout ce qui est programme du HSK 3. A la fin de l’apprentissage, l’apprenant est capable de converses directement, entre élèves, ou à des gens issus de la langue chinoise. Ce niveau est plus difficile et celui qui ressort peut atteindre le niveau 4.

Les caractères du niveau 3 sont assimilables, mais cela dépendra grandement de la motivation de l’élève et aussi des capacités du professeur en ce qui concerne les méthodes utilisées, des exercices appliquées. A Chinese Institute, des élèves sont formés afin de maitriser la langue chinoise parfaitement. Qu’ils soient à bas âge, ou âgés comme les professionnels ou les gens libres, ces personnes viennent apprendre la langue car elles savent que la langue promet de bons débouchés au niveau de la vie quotidienne, de la profession. Vous aussi ! Il est temps de vous y mettre ! Vous souhaitez approfondir la langue chinoise tout en étant certifié, optez pour Chinese Institute !

Sources:

http://studymorechinese.com/profiles/blogs/the-value-of-learning-chinese-and-english-languages

http://mandarin.about.com/z/js/o.htm?k=mandarin%20lessons&SUName=mandarin&d=Mandarin%20Lessons&r=http%3A%2F%2Fmandarin.about.com%2Fod%2FHow-to-learn-Mandarin-Chinese%2Ffl%2FHow-to-learn-Chinese-grammar.htm

 

 

 

 

 

 

 

Cours de chinois mandarin examen bac LV2 Paris

 APPRENDRE LE CHINOIS

Apprendre le chinois mandarin, en tant que deuxième langue vivante à Paris

La langue vivante 2 est ce qu’on appelle la deuxième langue étrangère pratiquée dans un établissement donné, donc la langue chinoise prendra cet exemple si elle est considérée comme une deuxième langue vivante.

Nous pouvons donc insister sur le fait que la langue chinoise est une langue difficile et qu’elle nécessite d’effectuer des études de base approfondies pour permettre une compréhension et une élocution assurées. Il existe un programme bien défini au bac par la langue vivante 2, donc l’enseignant devra terminer ce programme à temps pour permettre à l’élève de passer aux révisions. Pour celui qui désire avoir une assimilation plus complète, ou pour celui qui n’assimile pas beaucoup, les cours sont proposés à un tarif très abordable aux élèves, et à une durée limitée  à leurs choix. Le cout varie en fonction des horaires car l’enseignant sera payé par heure. L’élève a le choix entre passer une heure trente de cours par semaine ou quatre heures de cours par semaine selon l’intensité de ces cours. A chaque fin de leçon, il existe  un examen à partir des cours. Même si la langue vivante 2 est facultative, elle dispose d’un avantage particulier en  permettant à l’élève d’accumuler des points, et d’élever en conséquence ses notes générales en cas d’échec dans les autres matières. Ainsi, l’élève ne doit jamais dévaloriser la langue vivante 2, surtout si elle est en matière littéraire car les coefficients sont élevés. Durant la période de cours, l’élève apprendra les différentes leçons de grammaire, ainsi que des mots de vocabulaire, les différents caractères chinois, la lecture et la compréhension générale. Bien que les examens oraux ne soient pas inclus dans le programme de la langue vivante 2, l’élève apportera une qualité dans ses cours de langue chinoise en assimilant l’élocution. Il sera toujours utile de parler la langue chinoise, car comprendre, et lire et parler cette langue sont très relatifs, et procurent une connaissance qui ne nuit pas au savoir. D’autre part, une bonne notation entraine un grand espoir de la part de l’élève de pouvoir réussir ses examens scolaires ainsi que son bac. La langue chinoise est une langue intéressante qui aide surtout la population jeune à évoluer en matière de culture, mais chaque personne est toujours poussée à apprendre la langue chinoise pour apporter plus de connaissances.

Sources

 

 

 

 

Mots de vocabulaires chinois

APPRENDRE LE CHINOIS

L’apprentissage du chinois mandarin est déterminé par des applications qui mettent en valeur le vocabulaire et les caractères chinois, car le chinois mandarin connaît l’enrichissement linguistique à partir de ces 2 types de matières formant l’ensemble du chinois mandarin. Il sera déterminé l’application effectuée au sein du chinois mandarin  les mesures essentielles qui commencent par les mots de vocabulaire chinois, utiles dans les différents exercices d’applications. L’apprentissage des mots de vocabulaire simples est basé sur une priorité des mots courants, car leur mise en application facilite et apporte une rapidité face à la multiplication des exercices. Le langage courant est le type de langue le plus appliqué, étant donné que les mots utilisés seront des mots entendus et parlés tous les jours. Les mots courants permettent également une appréciation de la part de l’apprenant, à travers la facilité d’effectuer un récit ou un résumé, de manière personnelle. Bien que le chinois mandarin soit une langue difficile, elle reste tout de même parlée par plusieurs pays de différentes nationalités, et c’est la raison pour laquelle il sera toujours important d’apprendre et de pratiquer en oral et en écrit les mots chinois. Le langage familier et le langage soutenu seront renforcés sans la connaissance du langage courant, raison de plus pour renforcer les mots courants du vocabulaire chinois.

—- Comment apprendre les mots de vocabulaire

L’apprentissage des mots de vocabulaire courants commencent par une assiduité de la part de tout apprenant à mettre en priorité les différents exercices liés aux mots. Le découverte de ces mots courants se traduit par une continuité de lecture à assimiler, en chinois mandarin, avec une traduction en langue de base, ou dans une langue internationale si possible, avec tous les types de lecture possibles liés à un apprentissage rapide. D’autre part, l’utilisation des méthodes audio-visuelles qui renforcent l’assimilation prend part aux applications qui assurent le suivi oral de l’apprentissage. L’écoute et l’élocution jouent un rôle important dans la mesure où toutes les connaissances liées aux mots de vocabulaires chinois  seront découvertes par l’intermédiaire de ces applications. Dace à l’importance apportée par l’apprentissage du chinois mandarin, il convient à l’apprenant d’apprendre volontairement la langue et d’en apporter les connaissances nécessaires dans le courant de la vie, ou beaucoup plus lors des applications durant l’apprentissage. La facilité de comprendre et d’assimiler dépendra beaucoup de la motivation et de la volonté personnelle de l’apprenant.