Apprendre le chinois ne se limite pas à la simple connaissance du mandarin. Dans cette partie "La Chine aujourd'hui" l'équipe Chinese Institute vous présente des articles sur l'actualité, la culture, l'éducation ou encore des partages d'expérience liés à la Chine.
L’enseignement du chinois mandarin en France

APPRENDRE LE CHINOIS

L’élargissement et l’utilisation de la langue chinoise affectent le monde entier. Ce langage a pris une grande place dans les grands pays comme la France. Actuellement, l’enseignement du chinois mandarin est en plein essor dans les établissements scolaires en France, dans les instituts, les grandes écoles et les universités. Ce taux d’accroissement d’apprentis est justifié par l’augmentation des candidats qui participent à l’examen chinois, comme en HSK, et BCT, ou en YCT.

L’enseignement du chinois mandarin pour une forte personnalité

Être au courant de la modernisation ou appartenir dans un nouveau monde, c’est le rêve de tous. Les jeunes de nos jours saisissent que pour faire partie d’un monde plus modernisé, il ne faut pas nier l’apprentissage du chinois mandarin. Si le chinois est alignée langue vivante 3 dans les années 80 ou encore une langue facultative, il est désormais devenu la première langue vivante à apprendre ou la deuxième de nos jours. C’est pour cette raison qu’en France, le chinois figure dans le milieu pédagogique des jeunes élèves. Au lycée, en commençant l’étude en classe de seconde avec l’acquisition des bases essentielles permettant une capacité de pouvoir parler et écrire de manière simple avec une vitesse encore plus lente suite à la possession de 800 caractères et mots, il est évident que les lycéens possèdent une forte connaissance en classe de terminale en passant l’examen baccalauréat avec langue vivante chinoise. On peut classer ses élèves bilingues en sortant du lycée car avec trois années d’études, c’est déjà une large compréhension.

L’enseignement du chinois mandarin pour un excellent avenir

Si on envisage de faire une carrière en Asie ou travailler dans un cadre commercial international, il est important de savoir parler le chinois. L’aptitude en ce langage est un grand atout professionnel vu l’élargissement du monde asiatique dans notre planète. En France, leurs futures générations ne sont pas en retard par rapport aux autres pays. L’enseignement du chinois mandarin entre dans les langues vivantes à enseigner, et on recense un nombre élevé de participants depuis les collèges jusqu’aux universités. Pour un financement intellectuel plus productif, on arrive même à distinguer l’initiation du chinois dans les écoles primaires des nombreuses régions françaises. De plus, pour aider les intéressés à s’intégrer facilement dans l’environnement chinois, des associations sont créées pour travailler dans le développement des opérations liées à la collaboration culturelle et éducative de la Chine. Tous ses gestes permettent à la langue chinoise d’être arrangée dans la cinquième langue enseignée dans les établissements.

SOURCES

http://studymorechinese.com/profiles/blogs/the-value-of-learning-chinese-and-english-languages

http://chinesewithmike.com/about-chinese-with-mike

 

Mots de vocabulaire chinois HSK

APPRENDRE LE CHINOIS

Les mots de vocabulaire chinois sont caractérisés par une méthode d’apprentissage qui dépend de plusieurs circonstances, avec une valorisation de la langue chinoise, selon le niveau de l’apprenant. Ils nécessitent un niveau d’apprentissage à gérer et surtout à passer car le HSK est un certificat de valeur internationale qui possède son importance dans le domaine de l’étude. En effet, seuls ceux qui ont des connaissances de la langue chinoise peuvent s’approprier ce certificat, et l’exigence est de favoriser un certain niveau de la langue avant de pouvoir intégrer le HSK. Les mots de vocabulaire au HSK possèdent un nombre déjà inclus dans le programme à assimiler, et convient à tout apprenant qui possède une forte volonté d’apprendre, vu que l’apprentissage de la langue chinoise générale reste déjà difficile à comprendre.

— Caractéristiques du  vocabulaire chinois au HSK

Le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est un certificat démontrant la valeur de l’apprenant, mais exige un haut niveau de compréhension de la langue chinoise générale. Nous savons que les mots de vocabulaire chinois sont tirés d’un langage courant, mais au HSK, le niveau de connaissances des mots de vocabulaire est plus élevé. Il sera nécessaire de parfaire l’assimilation générale avant d’intégrer une assimilation particulière. Les mots de vocabulaire au HSK sont déterminés par un programme que l’apprenant doit assurer, surtout qu’il aura l’obligation de connaître dans une perfection assurée, car il doit assumer son apprentissage avant de pouvoir passer à un niveau plus élevé du HSK. Les mots de vocabulaire chinois au HSK sont  déterminés comme suit :

. Le HSK1 qui comprend 150 mots de vocabulaire et implique des applications écrites sur la compréhension et l’expression des mots.

. Le HSK 2 avec 300 mots de vocabulaire, incluant des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 3  incluant 600 mots de vocabulaire chinois à travers des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

Le HSK4  comprenant 1200 mots de vocabulaire chinois, il comprend  des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 5 avec 2400 mots de vocabulaire chinois, intégrant  des applications orales et écrites sur la compréhension et l’expression du vocabulaire chinois.

. Le HSK 6 qui sera le niveau final qui doit assurer 5000 mots de vocabulaire chinois, en oral comme en écrit.

.  SOURCES

http://www.chine-informations.com/forum/learn-chinese-gratuit-appel-aux-bloggeurs_2855.html

http://www.echinacities.com/expat-corner/Where-to-Learn-Chinese-University-vs-Private-Language-Center

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caractères chinoises HSK3

APPRENDRE LE CHINOIS

Le HSK 3, la troisième étape

Le niveau 3 du HSK  est un niveau intermédiaire, qui démontre le niveau de l’apprenant, afin de donner une évaluation de ses connaissances. Cet apprenant aura suivi plusieurs cours de langues chinoise pour permettre  d’accéder à un résultat facile du HSK durant les études, et à l’obtention d’une bonne base selon laquelle l’apprenant démontrera ses capacités et ses faiblesses. Nous comptons 600 caractères chinois pour le niveau 3 du  HSK, qui concernent toujours les habitudes quotidiennes, en langue parlée comme en langue écrite, en incorporant les façons usuelles d’élocution. Les règles de grammaire sont un peu plus profondes et précis, et les mots de vocabulaire sont associés aux caractères chinois de ce niveau 3. Le mode d’apprentissage de ces caractères est divisé en 4 parties bien distinctes, où les 150 premiers caractères, les difficultés d’apprentissage se montrent plus importantes jusqu’à en arriver aux 600. Dans ce niveau 3 du HSK, il existe  3 sortes d’enseignement qui mettent à terme une bonne étude de la langue chinoise. il faudra commencer par la  lecture, ensuite vient la compréhension, et finalement une grande facilité d’élocution qui permet à l’apprenant de communiquer avec des chinois ou des gens qui  pratiquent la langue chinoise comme une langue maternelle. Les caractères chinois du niveau 3 comptent plusieurs façons d’assimiler la généralité de la langue chinoise, se qui permet à l’apprenant d’user de plusieurs exercices pratiques ou oraux, qui rentrent dans le programme du HSK 3. L’apprenant est donc capable de beaucoup travailler et d’assimiler le contenu du programme HSK 3, mais il assimilera tout ce qui est programme du HSK 3. A la fin de l’apprentissage, l’apprenant est capable de converses directement, entre élèves, ou à des gens issus de la langue chinoise. Ce niveau est plus difficile et celui qui ressort peut atteindre le niveau 4.

Les caractères du niveau 3 sont assimilables, mais cela dépendra grandement de la motivation de l’élève et aussi des capacités du professeur en ce qui concerne les méthodes utilisées, des exercices appliquées. A Chinese Institute, des élèves sont formés afin de maitriser la langue chinoise parfaitement. Qu’ils soient à bas âge, ou âgés comme les professionnels ou les gens libres, ces personnes viennent apprendre la langue car elles savent que la langue promet de bons débouchés au niveau de la vie quotidienne, de la profession. Vous aussi ! Il est temps de vous y mettre ! Vous souhaitez approfondir la langue chinoise tout en étant certifié, optez pour Chinese Institute !

Sources:

http://studymorechinese.com/profiles/blogs/the-value-of-learning-chinese-and-english-languages

http://mandarin.about.com/z/js/o.htm?k=mandarin%20lessons&SUName=mandarin&d=Mandarin%20Lessons&r=http%3A%2F%2Fmandarin.about.com%2Fod%2FHow-to-learn-Mandarin-Chinese%2Ffl%2FHow-to-learn-Chinese-grammar.htm

 

 

 

 

 

 

 

Cours de chinois mandarin examen bac LV2 Paris

 APPRENDRE LE CHINOIS

Apprendre le chinois mandarin, en tant que deuxième langue vivante à Paris

La langue vivante 2 est ce qu’on appelle la deuxième langue étrangère pratiquée dans un établissement donné, donc la langue chinoise prendra cet exemple si elle est considérée comme une deuxième langue vivante.

Nous pouvons donc insister sur le fait que la langue chinoise est une langue difficile et qu’elle nécessite d’effectuer des études de base approfondies pour permettre une compréhension et une élocution assurées. Il existe un programme bien défini au bac par la langue vivante 2, donc l’enseignant devra terminer ce programme à temps pour permettre à l’élève de passer aux révisions. Pour celui qui désire avoir une assimilation plus complète, ou pour celui qui n’assimile pas beaucoup, les cours sont proposés à un tarif très abordable aux élèves, et à une durée limitée  à leurs choix. Le cout varie en fonction des horaires car l’enseignant sera payé par heure. L’élève a le choix entre passer une heure trente de cours par semaine ou quatre heures de cours par semaine selon l’intensité de ces cours. A chaque fin de leçon, il existe  un examen à partir des cours. Même si la langue vivante 2 est facultative, elle dispose d’un avantage particulier en  permettant à l’élève d’accumuler des points, et d’élever en conséquence ses notes générales en cas d’échec dans les autres matières. Ainsi, l’élève ne doit jamais dévaloriser la langue vivante 2, surtout si elle est en matière littéraire car les coefficients sont élevés. Durant la période de cours, l’élève apprendra les différentes leçons de grammaire, ainsi que des mots de vocabulaire, les différents caractères chinois, la lecture et la compréhension générale. Bien que les examens oraux ne soient pas inclus dans le programme de la langue vivante 2, l’élève apportera une qualité dans ses cours de langue chinoise en assimilant l’élocution. Il sera toujours utile de parler la langue chinoise, car comprendre, et lire et parler cette langue sont très relatifs, et procurent une connaissance qui ne nuit pas au savoir. D’autre part, une bonne notation entraine un grand espoir de la part de l’élève de pouvoir réussir ses examens scolaires ainsi que son bac. La langue chinoise est une langue intéressante qui aide surtout la population jeune à évoluer en matière de culture, mais chaque personne est toujours poussée à apprendre la langue chinoise pour apporter plus de connaissances.

Sources

 

 

 

 

Mots de vocabulaires chinois

APPRENDRE LE CHINOIS

L’apprentissage du chinois mandarin est déterminé par des applications qui mettent en valeur le vocabulaire et les caractères chinois, car le chinois mandarin connaît l’enrichissement linguistique à partir de ces 2 types de matières formant l’ensemble du chinois mandarin. Il sera déterminé l’application effectuée au sein du chinois mandarin  les mesures essentielles qui commencent par les mots de vocabulaire chinois, utiles dans les différents exercices d’applications. L’apprentissage des mots de vocabulaire simples est basé sur une priorité des mots courants, car leur mise en application facilite et apporte une rapidité face à la multiplication des exercices. Le langage courant est le type de langue le plus appliqué, étant donné que les mots utilisés seront des mots entendus et parlés tous les jours. Les mots courants permettent également une appréciation de la part de l’apprenant, à travers la facilité d’effectuer un récit ou un résumé, de manière personnelle. Bien que le chinois mandarin soit une langue difficile, elle reste tout de même parlée par plusieurs pays de différentes nationalités, et c’est la raison pour laquelle il sera toujours important d’apprendre et de pratiquer en oral et en écrit les mots chinois. Le langage familier et le langage soutenu seront renforcés sans la connaissance du langage courant, raison de plus pour renforcer les mots courants du vocabulaire chinois.

—- Comment apprendre les mots de vocabulaire

L’apprentissage des mots de vocabulaire courants commencent par une assiduité de la part de tout apprenant à mettre en priorité les différents exercices liés aux mots. Le découverte de ces mots courants se traduit par une continuité de lecture à assimiler, en chinois mandarin, avec une traduction en langue de base, ou dans une langue internationale si possible, avec tous les types de lecture possibles liés à un apprentissage rapide. D’autre part, l’utilisation des méthodes audio-visuelles qui renforcent l’assimilation prend part aux applications qui assurent le suivi oral de l’apprentissage. L’écoute et l’élocution jouent un rôle important dans la mesure où toutes les connaissances liées aux mots de vocabulaires chinois  seront découvertes par l’intermédiaire de ces applications. Dace à l’importance apportée par l’apprentissage du chinois mandarin, il convient à l’apprenant d’apprendre volontairement la langue et d’en apporter les connaissances nécessaires dans le courant de la vie, ou beaucoup plus lors des applications durant l’apprentissage. La facilité de comprendre et d’assimiler dépendra beaucoup de la motivation et de la volonté personnelle de l’apprenant.

Le chinois mandarin enfant débutant

APPRENDRE LE CHINOIS

La connaissance du chinois mandarin constitue une opportunité pour l’apprenant, dans la mesure où les activités liées à la langue sont très proportionnelles aux connaissances de l’apprenant. L’apprentissage du chinois mandarin est d’ailleurs représenté par le niveau de l’apprenant, et par la catégorie d’âge dont il fait partie d’autre part. L’apprentissage du chinois mandarin pour l’enfant débutant doit donc intégrer l’apprentissage au niveau débutant, pour assurer un résultat net par rapport à ses connaissances et son savoir. La différenciation des connaissances sera exigée à partir du moment où toutes les étapes fixant le niveau de l’enfant seront définies selon l’apprentissage effectué par le professeur ou l’enseignant. Le programme du chinois mandarin pour l’enfant débutant départage l’apprentissage en 2 groupes, intégrant les enfants d’une catégorie d’âge de 4 à 8 ans, et celle de 9 à 12 ans. Ce partage est essentiel dans la mesure où toutes les applications visent chaque catégorie d’âge de l’enfant qui possède des niveaux d’assimilation très différents, mais dont certains peuvent aller ensemble, tandis que d’autres non.

—- Programme du chinois mandarin pour l’enfant

L’apprentissage du chinois mandarin qui cible les enfants opère sur un programme équivalent à l’âge de l’enfant, à savoir les 2 types de catégories d’âge qui vont de 4 à 8 ans d’une part, et de 9 à 12 ans d’autre part. Les programmes sont différents mais relatifs, car le chinois mandarin pour les enfants débutants sera succédé par un programme à un niveau plus élevé.

.  Pour les enfants de 4 à 8 ans, il sera nécessaire que les matières liées au chinois mandarin mettent en exergue la lecture en chinois mandarin, l’apprentissage des mots chinois à travers des contes, ou des activités culturelles comme la danse, le chant, ou encore le sport qui permettent à l’enfant de mieux comprendre le langage chinois, surtout en oral, pour une meilleure facilité d’applications.

. Les enfants de 9 à 12 ans appliqueront des exercices plus approfondis, où l’expression écrite sera plus renforcée, si dans la 1ère catégorie d’âge, l’expression orale a pris plus de place. Les mots et les expressions, ainsi que les phrases occuperont le programme du chinois mandarin pour les enfants du niveau débutant. La simplicité du langage du chinois mandarin a été élaborée pour permettre une meilleure compréhension de l’enfant par rapport au chinois mandarin qui ne sera pas toujours facile avec l’évolution.

Apprendre le chinois au collège

APPRENDRE LE CHINOIS

Vue l’assomption de la Chine, évoluant socio-économiquement et devenant première puissance économique mondial, ce dernier ne cesse de fasciner et d’attirer de nombreux pays du monde y compris les habitants, avec la propagation internationale de sa culture, de ses diverses productions industrielles, artisanales et technologiques. De même, l’expansion de sa langue dont le mandarin est très répandue dans les quatre coins du monde, et devient très indispensable dans la communication sociale entre les grandes entreprises économiques des pays étrangers pour améliorer le fonctionnement du business en affaires. Pour cela, la connaissance de cette langue asiatique est avantageuse et nécessaire pour tout le monde, pour favoriser la communication sociale à l’étranger et trouver une profession. En ce moment, le pays français étant le premier partenaire économique de la Chine, introduit le chinois dans le cursus scolaire, des étudiants des écoles secondaires, pour assurer leur avenir avec l’usage de la langue.

Déroulement des cours de chinois au collège.

Au collège, dès la classe de 6ème jusqu’en 3ème, le mandarin est appris comme langue vivante1 ou 2, après l’anglais, l’espagnol, l’allemand et l’italien, pour se préparer aux examens de brevet de fin d’étude collège. En général, l’initiation à la langue chinoise est assez complexe avec son accent oral et son écriture, mais avec une bonne méthodologie d’étude linguistique (explication des cours à la fois chinois et français) utilisée par le professeur expérimenté, les collégiens arrivent à assimiler les bases de l’apprentissage. Comme toute langue, les cours débutent par la connaissance générale du pays chinois, ses cultures et traditions, sa situation géographique mondiale et les intérêts à étudier cette dernière. Par la suite, l’étude se développe à l’oral, par l’apprentissage des lettres alphabétiques chinois et la prononciation des sons (piyin), vu dans des mots simples chinois. Ensuite, les collégiens enrichissent leur vocabulaire basique chinois, pour faciliter rapidement la communication orale, grâce aux mots et expressions d’usage quotidien: (formules de politesses, présentation de soi, les expressions de sentiments, les indicateurs spatio-temporels). A travers les cours oraux, les étudiants, peuvent écrire avec l’acquisition des règles de bases de la réécriture divers caractères chinois, s’écrivant, horizontalement comme le français, tout en respectant l’ordre d’écriture de leurs traits ayant chacun un mouvement de tracé droit, courbé ou brisé. La différence avec les autres langues est qu’il n’y pas de conjugaison, ni genre, ni nombre pour les caractères chinois. A l’issu des cours oraux et écrits, des exercices d’application sont données pour tester l’assimilation du chinois par les étudiants. D’autre part, la lecture des comptes est effectuée pour maîtriser l’accentuation orale chinoise et l’écoute des conversations radios, ou de chansons, pour habituer les oreilles, aux divers sons chinois et comprendre de quoi l’on parle.

Bref, le chinois est un outil de communication d’avenir, indispensable à savoir depuis la scolarité, pour s’ouvrir à un emploi futur à l’étranger.