Apprendre le chinois ne se limite pas à la simple connaissance du mandarin. Dans cette partie "La Chine aujourd'hui" l'équipe Chinese Institute vous présente des articles sur l'actualité, la culture, l'éducation ou encore des partages d'expérience liés à la Chine.
APPRENDRE LE CHINOIS
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 4

APPRENDRE LE CHINOIS

L’apprentissage de la langue chinoise commence par l’apprentissage des mots de vocabulaire qui déterminent en partie la connaissance de la langue. Ces mots de vocabulaire seront assimilés au fur et à mesure que l’apprenant effectue des applications qui renforcent les connaissances, et surtout qui assurent une partie des études sur les découvertes de la langue. Le HSK au niveau 4 déterminé par le Hanyu Shuiping Kaoshi étant un certificat de grande importance au niveau de la langue chinoise présente d’importantes applications à effectuer au niveau 4. Il y a cependant l’obligation d’effectuer les niveaux précédents du HSK, c’est-à-dire le HSK1, le HSK2, le HSK3 avant de pouvoir mettre en place le HSK4, l’unique raison étant que le programme du HSK reste un programme continu et dépendant qui demande assez de motivation qui démontre celle de l’apprenant à continuer le HSK.

— Caractéristiques du HSK au niveau 4

Le niveau 4 du HSK détermine déjà un niveau assez élevé de la langue chinoise générale, tandis qu’au niveau du HSK proprement dit, il détermine  un niveau encore moyen qui nécessite encore plus d’applications notamment sur le terrain. En effet, c’est un stade qui pousse l’apprenant à effectuer des exercices d’applications pratiques renforcées par les applications théoriques en cours d’assimilation. Le niveau 4 du HSK compte 1200 mots de vocabulaire chinois, obligatoirement à assimiler et à connaître par cœur pour mieux assurer les connaissances qui deviendront grandissantes pour l’apprenant. Les applications sont basées sur des exercices de compréhension et d’expression de la langue chinoise, avec un plus dans le commencement d’une pratique un peu plus mouvementée, c’est-à-dire effectuées à travers des stages ou des emplois temporaires. Les mots de vocabulaire seront appris en même temps que les caractères chinois du HSK au niveau 4, car étant relatifs, ces matières aident l’apprenant à un système de travail plus facile, et une mémorisation plus distinguée. Les mots chinois sont  diversifiés, et l’apprenant apprend à s’intégrer dans plusieurs domaines d’apprentissage qui vont  du domaine scolaire au domaine social en passant par les domaines de plusieurs secteurs d’activités. L’important est donc de pouvoir facilement s’appliquer selon le niveau du HSK, où les pratiques seront plus exécutées que les théories. Ces dernières servent de renfort d’apprentissage en cas de besoin, même si au niveau 4, l’apprenant doit déjà assurer une certaine aisance dans la pratique de la langue chinoise.

SOURCES

https://www2.echineselearning.com/links/forums.html

http://www.skritter.com/learn_more

cours de chinois
Mots de vocabulaire chinois au HSK

APPRENDRE LE CHINOIS

Les mots de vocabulaire sont effectués selon l’échelon d’apprentissage de l’apprenant car le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est un certificat d’adaptation de la langue chinoise qui demande des connaissances plus approfondies de la langue chinoise générale. Par conséquent, il sera important de passer par des études générales de la langue chinoise, ou des cours que l’apprenant doit assimiler avec perfection. L’apprentissage des mots de vocabulaire chinois au HSK est important dans la mesure où toutes les études effectuées sont basées sur des connaissances qui resteront toujours indispensables, lorsque nous parlons de langue chinoise. Avec l’évolution des études présentées dans les établissements scolaires, l’étude de la langue chinoise connaît également la sienne, en adaptant les apprenants aux particularités de la langue.

— Caractéristiques des mots de vocabulaire chinois au HSK

L’apprentissage des mots de vocabulaire au HSK est constitué par un programme déterminant la matière principale d’adaptation, et qui ne sera pas toujours évidente à assimiler. Il n’existe pas une grande différence sur les mots de vocabulaire simples, et ceux du HSK, mais comme le HSK est un niveau plus élevé, il sera donc nécessaire de se baser sur ceux dans le domaine d’apprentissage général pour facilement s’intégrer dans le domaine du HSK. Il existe des niveaux d’apprentissage sur les mots de vocabulaire au HSK, allant du niveau le plus simple au niveau le plus élevé. Ces niveaux sont au nombre de 6, qui vont  du niveau 1 au niveau 6. Les mots de vocabulaire sont départagés selon des niveaux qui comptent 150 mots de vocabulaire pour le HSK1, 300 mots pour le HSK2, 600 mots de vocabulaire pour Le HSK3, 1200 mots de vocabulaire pour le HSK4, 2400 mots pour le HSK5, et 2500 mots pour le HSK6. Pour chaque niveau, il est donc important que le nombre de mots de vocabulaire soit assimilé à chaque fois, et chaque niveau est également obligatoire, car l’apprenant doit posséder un certificat par niveau pour exprimer l’assurance de bien avoir assimilé chaque niveau. Les mots de vocabulaire chinois sont relatifs aux caractères chinois, où l’apprenant doit également démontrer son assimilation car l’ensemble du vocabulaire et des caractères chinois forment l’ensemble de l’écriture chinoise. Ils définissent une maîtrise de la compréhension et de l’expression en langue chinoise, effectuées dans des contextes oraux et écrits, théoriquement et pratiquement parlant. Chaque passage de niveau est caractérisé par un examen.

SOURCES

http://www.omniglot.com/links/chinese.htm

http://www.nottingham.edu.cn/en/life/student-life/learn-chinese.aspx

APPRENDRE LE CHINOIS
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 3

APPRENDRE LE CHINOIS

Le niveau 3 du HSK est un niveau déterminé par des applications qui favorisent la valeur de la langue chinoise, et nécessite des connaissances générales de la langue chinoise avant d’intégrer le niveau du HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi  qui est un certificat d’aptitude de la langue chinoise. Il est évident que la langue chinoise restera toujours une langue difficile pour les étrangers, mais des applications intensives permettent de renforcer la langue et de la maîtriser en temps voulu. Effectuer le HSK ne demande pas la nationalité d’un apprenant, mais plutôt ses connaissances et les capacités correspondantes. Le niveau 3 du HSK correspond à un niveau déjà déterminé, ce qui facilitera à l’apprenant de passer ses épreuves par rapport à son niveau.

— Caractéristiques des  mots de vocabulaire au HSK niveau 3

Avant tout, il est important de savoir que le niveau 3 du HSK doit avoir connu et passé les niveaux précédents qui sont le HSK1 et le HSK2. En effet, il est obligatoire de posséder le certificat respectif de chaque niveau du HSK pour pouvoir se permettre le certificat final obtenu au niveau 6. Le niveau 3 du HSK est déterminé comme un niveau moyen, où l’apprenant nécessite assez d’applications pour un éclaircissement de son apprentissage. Il compte 600 mots de vocabulaire à assimiler, relatifs d’ailleurs à un peu plus de 600 caractères chinois, car il faut savoir que le vocabulaire chinois et les caractères correspondants vont toujours ensemble. Le HSK 3 est composé d’applications écrites et orales sur la compréhension de la langue chinoise, et son expression, qui sont les matières essentielles pour la réussite de l’apprentissage. L’apprenant doit connaître avant tout des connaissances générales de la langue chinoise, avant de s’intégrer au HSK qui commencera par le niveau 1. Il doit également connaître les détails de chaque mot, notamment les règles d’application grammaticales, la compréhension des mots de vocabulaire, et en connaître une analyse complète de chaque mot, y compris la nature, le genre,  le nombre et la fonction de chaque mot ou groupe de mots. Le professeur fera établir des exercices qui conviennent à des pratiques de la langue chinoise, en renforçant la lecture, la dictée, et l’élocution qui sont les principales bases de la compréhension générale de la langue chinoise, et de la pratique orale et écrite pour l’expression de la langue, indispensable et instructive.

SOURCES

http://community.travelchinaguide.com/learn-chinese/

http://school.cucas.edu.cn/HomePage/42/2011-05-24/page_5673.shtml

APPRENDRE LE CHINOIS
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 2

APPRENDRE LE CHINOIS

Les mots de vocabulaire chinois constituent une œuvre culturelle, comme tant d’autres langues d’ailleurs, et la langue chinoise a la particularité de déterminer sa langue comme une langue internationale, vu son utilisation par rapport aux apprenants qui l’appliquent. Par ailleurs, certains apprenants sont également dans l’intérêt de l’appliquer encore plus dans les détails car selon une vue générale, la langue chinoise procure un intérêt particulier dans le domaine de l’éducation, plus exactement des études, mais aussi dans le domaine professionnel, social, économique et commercial. C’est la raison pour laquelle les apprenants s’intègrent dans un programme plus approfondi qui est donc le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi, un certificat composé de 6 niveaux, qui déterminent le niveau valorisant l’apprenant par rapport à ses connaissances de la langue chinoise. Avant de passer au niveau 2 du HSK, l’apprenant doit effectuer l’apprentissage du HSK au niveau 1 et en effectuer un examen qui déterminera son niveau d’aptitude à passer au niveau 2.

— Caractéristiques des mots de vocabulaire du HSK2

L’apprenant doit maîtriser 3OO mots de vocabulaire chinois au HSK2, c’est-à-dire qu’il doit en connaître la signification de chaque mot, en avoir la capacité d’analyse également, et savoir déterminer leur traduction linguistique en langue de base d’une part, surtout pour les étrangers, et d’autre part en caractères chinois qui sont obligatoires à assimiler également. Le programme d’apprentissage au niveau 2 du HSK est un programme qui comprend des épreuves théoriques et pratiques intensives sur la compréhension et l’expression de la langue chinoise. Ainsi, à travers les 300 mots de vocabulaire, l’apprenant doit savoir les utiliser selon leurs circonstances, mais aussi selon leurs formes générales d’application. Il est nécessaire d’apprendre la langue chinoise courante qui forme la langue de base élémentaire, que l’apprenant doit donc assimiler en oral et en écrit. Il est probable que l’apprenant effectue des cours renforcés de langue chinoise, mais normalement il doit déjà posséder des notions de la langue et s’en assurer avant d’intégrer le HSK. Ce dernier étant un certificat d’envergure internationale, il sera important que l’apprenant s’initie dans une application intense et effectuer des exercices théoriques renforcés pour mieux assurer les exercices pratiques. Une meilleure attention au niveau 1 du HSK permet des efforts récompensés au niveau 2 du HSK, et bien entendu  une application intensive aide l’apprenant à apporter généralement une meilleure formulation de la langue chinoise.

SOURCES

http://www.learnchineseez.com/lessons/mandarin/

http://www.china.org.cn/learning_chinese/news/2010-09/03/content_20857962.htm

cours de chinois
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 6

APPRENDRE LE CHINOIS

Les mots de vocabulaire chinois sont très importants dans l’étude de la langue chinoise, car ils déterminent une importance dans le système pédagogique qui démontre la valeur de la langue chinoise selon un niveau déterminé. Il sera donc conséquent que l’apprenant doit assurer tout apprentissage relatif à la langue chinoise, qu’elle concerne la langue générale ou une étude de langue chinoise particulière. Le HSK détermine une étude particulière, car il comprend des conditions d’intégration que l’apprenant doit effectuer, faute d’être  non refusé à l’intégration du HSK. Ainsi, il doit posséder des principes d’applications de base de la langue chinoise qui le guident dans la réalisation du HSK, pour pouvoir se permettre une intégration facile au HSK.

— Caractéristiques des mots de vocabulaire  HSK6

L’apprenant qui s’intéresse à l’apprentissage de la langue chinoise est dans l’obligation d’avoir effectué plusieurs années d’apprentissage, avant de pouvoir prendre la décision de monter à un niveau plus élevé de la langue. Le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est un certificat d’aptitude de la langue chinoise qui possède ce niveau élevé, ce qui implique que l’apprenant possède déjà des connaissances également correspondantes au HSK. Pour le niveau 6 du HSK, le niveau est à peu près nommé niveau avancé où l’apprenant assimile et maîtrise toute forme de la langue chinoise qui s’y établit, avec une grande possibilité de compréhension et d’expression, car ces 2 matières constituent la base du HSK au niveau 6. Par ailleurs, il sera important que chaque mot chinois soit assimilé dans ses détails, c’est-à-dire que l’apprenant est capable de comprendre, d’utiliser et de déterminer le mot selon son application. Il existe 5000 mots de vocabulaire chinois à peu près pour le HSK au niveau 6, et malgré cette quantité de mots, l’apprenant doit les assimiler tous. Parmi ces 5000 mots figurent l’écriture des chiffres en lettres, car c’est un programme également évalué dans le HSK, dès le niveau 1. Avec des pratiques intensives de la langue chinoise, l’apprenant ne trouvera pas de difficultés à une compréhension suffisante de la langue chinoise. Le niveau 6 détermine des applications pratiques, où l’oral et l’application de l’écrit se mêlent durant les épreuves que l’apprenant passera d’ailleurs sans problèmes. L’examen final au niveau 6 du HSK permettra à l’apprenant d’effectuer toute intention de partage linguistique, dans n’importe quel domaine où la langue chinoise se pratiquera sans problèmes.

SOURCES

http://www.routard.com/forum_message/218929/cours_de_chinois_paris.htm

http://www.studycli.org/guilin

cours de chinois
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau I

APPRENDRE LE CHINOIS

Le HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est le certificat d’aptitude à la langue chinoise ayant une équivalence internationale, ce qui implique que chaque étude sera considérée comme une étude importante et particulière pour l’apprenant, quelles que soient ses connaissances en langue chinoise. Il est important de savoir que la langue chinoise est obligatoirement à assimiler, pour que le HSK soit assimilé à son tour. Par conséquent, l’apprenant sera disposera d’expériences en langue chinoise, et qu’il trouvera plus de facilité à s’adapter au HSK. D’autre part, l’apprenant est limité à un âge minimum pour pouvoir s’intégrer dans l’apprentissage du HSK, en conséquence, il sera au moins un élève du lycée. Le HSK peut être un avantage pour l’apprenant qui s’y initie car le certificat équivalent l’intègre dans plusieurs milieux de la langue chinoise, et le place à un niveau élevé notamment dans le monde professionnel et social.

— Caractéristiques des mots de vocabulaire chinois au HSK1

Le niveau 1 du HSK est un niveau qui place l’apprenant en début d’intégration, équivalant à un niveau débutant. Cependant, le niveau exige des connaissances déjà préparées d’avance sur la langue chinoise, d’où des connaissances de base, où les différentes formes d’application sont assimilées avec des exercices purement théoriques. Le programme du HSK au niveau 1 compte environ 150 mots de vocabulaire que l’apprenant doit assimiler, et ce programme contient des épreuves théoriques sur la compréhension et l’expression de la langue chinoise. Il est visible que la langue chinoise est une langue difficile, et que son apprentissage demande assez de conviction pour assimiler, donc l’apprenant doit passer assez de temps pour assimiler le niveau 1 du HSK. Le programme renferme surtout des théories sur le vocabulaire en 1er lieu, ainsi que ses techniques d’utilisation qui comprennent la grammaire, la lecture, l’orthographe, et la facilité de compréhension. L’apprenant doit dès le début de l’apprentissage posséder des dictionnaires de définition et de traduction à un niveau élevé pour pouvoir retrouver le sens de l’application de la langue chinoise, surtout dans les niveaux suivants du HSK. Les mots de vocabulaire au niveau 1 du HSK s’apprendront par cœur pour intégrer facilement l’apprenant à la matière, mais aussi le placer à un niveau prêt à poursuivre le niveau 2 du HSK. En apprenant la langue chinoise, l’apprenant se permettra de découvrir une autre culture à travers des activités linguistiques correspondantes.

SOURCES

http://www.chinalanguage.com/forums/

http://newsinfo.iu.edu/news/page/normal/8451.html

85
Mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 5

APPRENDRE LE CHINOIS

Le niveau 5 du HSK détermine déjà un niveau assez élevé de la langue chinoise, ce qui conclut un programme de plus en plus compliqué en matière de langue chinoise. A ce niveau, l’apprenant doit déjà assurer la compréhension générale de la langue, tant en mode oral qu’écrit, mais aussi la maîtrise de chaque mot de vocabulaire. Il existe un nombre déjà déterminé pour le niveau 5 du HSK, que l’apprenant doit assurer pour parfaire son apprentissage. Généralement, l’apprentissage du HSK ne nécessite pas des cours, sauf dans un cas où l’apprenant trouve des difficultés d’adaptation à ce niveau, ou s’il a raté quelques étapes d’apprentissage. Le programme du HSK ou Hanyu Shuiping Kaoshi est un programme que l’apprenant doit obligatoirement assimiler avant de pouvoir intégrer un monde plus évolué de la langue chinoise.

— Caractéristiques des mots de vocabulaire chinois au HSK niveau 5

Généralement, l’apprenant devra passer tous les niveaux qui précèdent le niveau 5 du HSK, ce qui implique que ses connaissances doivent suivre l’évolution de l’apprentissage. Le HSK étant un certificat de valeur internationale, il est important que l’apprenant assimile tous les niveaux, jusqu’au niveau final pour pouvoir appliquer les études qu’il aura effectuées à partir du HSK. Le niveau 5 du HSK compte environ 2400 mots de vocabulaire, que l’apprenant doit connaître par cœur, en même temps que sa signification et ses diversités dans l’initiation comme la capacité de trouver des mots synonymes ou des mots contraires normalement. Ce niveau est donc un niveau déjà très élevé, correspondant à un niveau avancé qui fera de l’apprenant un connaisseur et un expérimenté de la langue lorsqu’il atteindra le niveau 6. Le programme sera basé sur la compréhension et l’expression de la langue chinoise, et ce selon des applications aussi bien théoriques que pratiques qu’il doit cependant assimiler avec perfection pour assurer l’obtention du certificat HSK. Comme celui-ci est un certificat basé sur des normes internationales, il sera important de favoriser des pratiques régulières de la langue chinoise qui seront conséquentes sur le savoir de l’apprenant. D’autre part, il sera toujours obligatoire d’effectuer un examen de passage au niveau 6 même si le niveau 5 de l’apprenant est déjà assez élevé pour l’apprenant. Ces examens sont indispensables, car ils permettent de déterminer le niveau exact de l’apprenant, et de l’encourager ainsi pour parvenir au niveau le plus élevé.

SOURCES

http://sina.echineselearning.com/english/Chinese-resources/forums.html

http://www.chineselearnonline.com/course-outline/

Menu Title